Corpus

Le principe d’inconnexion web

par Geert Lovink  Du même auteur

      Paul Mathias  Du même auteur

L’échec du modèle des dotcoms à la fin des années quatre-vingt-dix a montré l’inanité de l’approche strictement commerciale des réseaux, et que les communications réticulaires et les activités sociales associées ne s’expriment jamais en termes quantitatifs ou marchands. A contrario, l’intérêt d’un schème épistémologique tenant la culture pour une ressource, non une marchandise, est de privilégier le fait de sa diversité en faisant apparaître que nulle entreprise culturelle ne peut prospérer dans une situation monopolistiqueweb. À cet égard, comme bien d’autres ressources, la « Net culture » doit être protégée, et même de manière durable, c’est-à-dire qu’il importe de ménager des espaces d’autonomie à l’intérieur desquels individus et groupes puissent déployer librement leurs activités. À quoi les infrastructures techniques du réseau et leur disponibilité commerciale ne suffisent pas. L’herméneutique entrepreneuriale est vaine et inopérante. Rendre compte des conditions sociales et culturelles princeps nées des technologies du numérique exige plutôt de fixer son attention sur l’émergence de nouveaux secteurs d’activité, et de comprendre comment le phénomène des « industries créatives » éclaire le problème de la durabilité des réseaux.

Multitude, réseaux, culture

La Net culture est soumise à un flux permanent mais non linéaire, sinon pour ce qui concerne l’augmentation arithmétique, tant absolue que relative, des usagers du monde non occidental – « tournant culturel » dont la majorité des experts occidentaux de l’Internet n’ont pas encore pris la mesure. Sans dénoncer un prétendu déclin mercantile de l’Internet, ni le sacraliser comme un sublime espace d’interconnexion de toutes les synapses humaines, le point de vue pragmatiste s’intéresse aux variations induites par le développement d’applications telles que les wikis, le p2p, et autres weblogs, qui ensemble reconfigurent en permanence le champ des nouveaux médias. Il implique d’entreprendre une « culturalisation » de l’Internet, laquelle n’est pas un processus neutre mais s’accompagne comme on a pu direweb d’une « mobilisation et d’une administration de la population ». Où il ne s’agit nullement de contrôle des personnes, mais de l’intégration démocratique de « communautés différenciées », la performativité culturelle constituant précisément la logique fondamentale de toute vie sociale effective.

Différentes entreprises savantes, allant de l’étude des interactions homme/machine à celle des nouveaux médias et de leurs usages, ont revendiqué de comprendre l’avènement d’un tel tournant culturel. Or l’urgence se fait de plus en plus sentir de commencer à intégrer des savoirs « mous » dans le noyau dur des métiers des technologies de l’information, du moins dans le secteur éducatif. Car à ce jour, celui-ci ne s’est que faiblement adapté aux technologies des réseaux. Les rivalités internes aux institutions ainsi qu’entre les disciplines existantes ont empêché dans le secteur universitaire toute véritable innovation. Ainsi, alors que le monde académique a joué un rôle primordial dans le développement de l’Internet, il a tout au long des années perdu un terrain considérable qu’il essaie désormais de combler en proposant de-ci de-là quelques programmes d’études appliqués à l’informatique des jeux. En 2005 encore, l’étude des équipements de mobilité restait embryonnaire. En fait, un aspect important du processus de « culturalisation » des réseaux serait d’étudier en détail la façon dont les usagers interagissent avec les applications et infléchissent leur développement futur. Les cultures réticulaires se constituent comme autant de « frictions productives » entre des dynamiques interhumaines et le cadre prédéterminé de l’industrie logicielle. En ce sens, la dynamique sociale qui se développe au sein des réseaux n’est pas reliquaire mais essentielle, la fin des réseaux n’étant pas le transfert des données mais la contestation des systèmes.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11