Trente ans du Collège : étapes pour un anniversaire.

En 2013, le Collège International de philosophie fête ses trente années d’existence. Livre numérique, colloque international, quinzaine philosophique : demandez le programme, et retrouvez-le sur 30ansciph.org Lire la suite

La production discursive et normative autour du transsexualisme: du vrai sexe au vrai genre

Rafaela Cyrino, 2013. – Analysant discours médicaux et autobiographies d’individus transexuels, Raphaela Cyrino revient ici sur les premières formulations, dans le contexte nord américain des années 1950-70, du concept de genre : si celles-ci ont marqué une rupture avec le déterminisme biologique expliquant notre comportement sexuel, leurs fondements théoriques et empiriques ont continué d’accorder une importance fondamentale à la différence sexuelle. Du vrai sexe, gravé dans la vérité de la biologie et offert au regard du médecin, au vrai genre, comme expérience subjective et vérité intime, quelles continuités et quelles ruptures ? Lire la suite

Le livre imaginaire, ou comment oublier une leçon de Foucault

Diogo Sardinha, 2013. – Auteur d’Ordre et temps dans la philosophie de Foucault, Diogo Sardinha répond ici à la lecture récemment proposée de son ouvrage, et publiée en ligne, par Alain Brossat : poursuite de l’échange, avant la parution prochaine de ces textes dans la revue « Appareils » de la MSH-Paris Nord. Lire la suite

Anthropologie, philosophie, ethnographie. Contre-point et décentrement.

Michel Agier, 2012. – Que regardent les anthropologues et les philosophes quand ils se regardent ? En écho aux questions posées dans le n°75 de Rue Descartes, l’anthropologue Michel Agier propose ici de prendre appui sur la nécessité de redéfinir, dans l’horizon contemporain, la notion même de décentrement anthropologique, pour établir autour de celle-ci les conditions d’un dialogue entre les deux disciplines – dialogue dont l’oeuvre de Jean-Jacques Rousseau pourrait constituer l’un des creusets. Lire la suite

« Crise grecque ». Ce qui arrive au nom grec.

Jean-Philippe Milet, 2012. – Un nom renvoie à plus d’un nom – à plus d’une constellation. « Nom grec », c’est ici une flèche vers : « crise grecque », « monnaie », « économie », « gouvernement », « gouvernementalité », « politique », « démocratie », « éthique ». En cette référence, quelque chose est déjà arrivé au nom grec, depuis longtemps et sans doute, avant même le passage du logos à la ratio, de la polis à la civitas et à l’Etat, de l’oikonomia à l’économie – à l’économie politique. Mais peut-être, quelque chose arrive-t-il, « aujourd’hui » – octobre 2012 – avec la «crise grecque» ; aujourd’hui, sur une séquence ouverte, pour le dire, là encore, sur un mode présomptif – depuis 2009. Lire la suite

Roumanie : main basse sur la culture.

Pierre-Philippe Jandin, 2012. – La série d’évictions et la reprise en main des instituts culturels roumains en France et dans le monde par la nouvelle équipe en place à Bucarest, atteste d’une volonté de faire primer une conception folklorique de l’identité nationale, qui doit alerter alors que la Roumanie est invitée d’honneur du prochain salon du Livre. Lire la suite

Conférence : Du livre de la nature à l’écriture des sciences.

Par Jean Dhombres, 2011. – L’écriture des sciences apparaît comme un point aveugle des courants dominants de l’épistémologie contemporaine (qu’ils soient analytiques, historicistes ou tournés vers l’acculturation sociale des savoirs). Quelle place faire à cette dimension décisive de la démarche scientifique ? Dans quelle mesure peut-on y reconnaître un vecteur d’invention spécifique ? Lire la suite

Hermès au pays des artistes (Retour sur une galerie parisienne)

Par Seloua Luste Boulbina (2011). – Méditant sur la position singulière de Kamel Mennour, galeriste qui a contribué à promouvoir un grand nombre d’artistes venant du Maghreb, on interrogera les effets du contexte postcolonial sur la production, la diffusion et la réception de certaines oeuvres. Portrait du galeriste en passeur de frontières. Lire la suite

Le cerveau-machine

Par Patrick Juignet (2011). – De Leibniz au computationnisme, on retracera la conjonction inquiétante d’un double rêve : celui du philosophe (avoir une méthode pour raisonner juste), celui de l’ingénieur (avoir une machine pour calculer rapidement et sans erreur). Lire la suite
  • Capture d’écran 2012-02-01 à 17.50.03