La production discursive et normative autour du transsexualisme: du vrai sexe au vrai genre

Rafaela Cyrino, Université Catholique de Minas Gerais (2013)


Télécharger l’article en PDF


Rafaela Cyrino a reçu en 2012 le diplôme du Collège International de Philosophie pour ses travaux sur l’épistémologie du genre.


Résumé: Cet article réalise une incursion historique et épistémologique sur l´apparat discursif des premières formulations du concept de genre, ayant pour but d´analyser les changements produits dans la manière de penser et de conceptualiser la différence sexuelle dans le milieu médical nord-américain de 1950 à 1970. A travers une analyse de contenu, centrée sur le discours de médecins et l´autobiographies d´individus transsexuels, on discutera comment la formulation du concept de genre a signifié une rupture avec le déterminisme biologique expliquant notre comportement sexuel, si bien qu´elle a contribué avec le processus de légitimation des chirurgies de changement de sexe aux États-Unis. Néanmoins, cet article montre que, si le concept de genre a contribué à l´affaiblissement de l´importance de la biologie, ses fondements théoriques et empiriques ont continué d’accorder une importance fondamentale à la différence sexuelle. Ainsi, on propose que, à travers la théorie du genre, il y a eu un changement discursif important en ce qui concerne la compréhension de la nature de la différence sexuelle: du vrai sexe décrit par Michel Foucault (2001), censé être gravé dans la vérité de la biologie à être déchiffrée par des médecins spécialistes, au vrai genre, expérience subjective, vérité intime qui appartient à l´individu et qui doit, selon le discours médical émergent, servir de paramètre fondamental pour confirmer ou réfuter le déterminisme biologique.


Mots-clés: vrai sexe, vrai genre, transsexualisme, chirurgies de changement de sexe.




Abstract: This article provides a historical-epistemological foray in the discursive apparatus of the first formulations of the concept of gender, with the objective of analyzing the changes that took place in thinking and conceptualizing sexual difference in the medical U.S. between the years 1950/1970. Through an analysis of content of the discourse medical and the autobiography of transsexual’s individuals, discusses how the formulation of the concept of gender represented a break with the biological determinism in explaining our sexual behavior, contributing to the process of legitimation of surgeries sex change. However, this article shows that if the concept of gender has contributed to the weakening of the importance of biology, their theoretical and empirical remained assigning paramount importance to sexual difference. Thus, it is proposed that, through the theory of gender, there was a change in the tone of the discourse on sexual difference: the true sex described by Foucault (2001), supposedly nailed to the truth of biology to be deciphered by medical experts, the true gender, subjective experience, intimate truth that belongs to the individual and should, according to emerging medical discourse, serve as the basic parameter to confirm or refute even biology.

Key-words: true sex, true gender, transsexualism, sex change surgeries

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8

  • Capture d’écran 2012-02-01 à 17.50.03