Peur des malades, peur des médecins, peur de la maladie : quelques points pour ébaucher une histoire de la peur dans l’univers médical.

Notes


1 Propos collectés le 27 mars 2013 sur le forum santé/médecine.

2 BCU santé, Université de Clermont-Ferrand.

3 Encyclopédie méthodique, par une société de médecins, Paris, Vve Agasse, 1824, vol. NOY-PHT, 630.

4 Montaigne, Essais, Livre I, XVI.

5 Traité des passions de l’âme, art. 174, De la lâcheté et de la peur.

6 Ibid., art. 176, De l’usage de la peur.

7 Ibid., art. 175, De l’usage de la lâcheté.

8 Ethique, XXXIX, Définition des affections.

9 Ibid.

10 Quelques pensées sur l’éducation, 1693, de la peur et du courage chez les enfants, trad. de G. Compayré en 1889, Scet. XIV. (115) De la peut et du courage chez les enfants.

11 Terme employé jusqu’au XIXe siècle pour qualifier ce qui est relatif à la maladie : « qui est la cause, le principe d’une maladie. On dis l’humeur morbifique, la matiere morbifique », art. Morbifique, Encyclopédie Diderot, X, 707 ; proche de « morbide » pour l’Encyclopédie méthodique, c’est-à-dire : « qui se trouve disposé à la maladie, qui en manifeste l’effet habituel, les suites, les traces », vol. MES-NOU, 276.

12 Vocabulaire de la nosologie, 1775, 83.

13 Appelé aussi Cœlius Aurelianus.

14 Dictionnaire des sciences médicales, 1818, vol. 24, « Imaginaire », 86.

15 Sauvages, Vocabulaire de la nosologie, 61.

16 Tissot, S. A. A. D., Dictionnaire des pronostics, 1770, 34-37.

17 Pasta, Giuseppe, Le médecin sans médecine ou Du courage et de la patience dans les maladies, trad. de l’italien du docteur Pasta, 2ème édition, Paris, Lugan, 1829 ; Del Coraggio nelle malattie, di Giuseppe Paste,…, 1792, In-8°, XVI-106 p., Préface du traducteur, A. F. T., Jouenne, préface, (xxix)(xxx)

18 Ethique, II, Proposition 17, scolie.

19 Poe, Edgar Allan, The Masque of the Red Death, Mai 1842 ; dans Nouvelles histoires extraordinaires, trad. Baudelaire, Charles.

20 Pierre-Édouard Lemontey, De la peste de Marseille et de la Provence pendant les années 1720, 1721, éd. de 1821.

21 Pierre Mauriac, Libre histoire de la médecine française, Stock, 1956, chapitre I, Le Moyen Âge, 15.

22 Cf. Delumeau, Jean, La peur en Occident, Paris, Hachette littérature, Librairie Arthème Fayard 1978.

23 La formation de l’esprit scientifique, 13.

24 Claudine Herzlich et Janine Pierret proposent la répartition suivante, divisant l’histoire de l’humanité en trois phases inégales : l’épidémie qualifiée d’ancien régime du mal, s’étendant de l’Antiquité jusqu’à la fin du XVIIIe siècle – la tuberculose ou la maladie qui caractérise le XIXe siècle dans ses différentes couches sociales – le cancer et les maladies chroniques dégénératives pour le XXe siècle, dans Malades d’hier, malades d’aujourd’hui, Payot, 1984.

25 J.-L. Miège, Art. « Épidémie » de l’Encyclopédie Universalis.

26 Pierre-Edouard Lemontey, De la peste de Marseille et de la Provence dans années 1720-1721, 1821, 20-21.

27 Traité des fièvres malignes, pestilentielles, et autres…, Paris, Jacques Vincent,1742. Chp. VI, II, 236, et chp. VII, XVIII, 336.

28 Attaché aux services du Duc d’Orléans à partir de 1715, puis surintendant du Jardin du Roi en 1718.

29 Ibid.

30 Traité de la peste, où, en répondant aux questions d’un médecin de province… on fait voir le danger des barraques et des infirmeries forcées, avec un problème sur la peste, par un médecin de la Faculté de Paris, Paris, G. Cavelier fils, 1722, 51.

31 Contagion, IV, 110.

32 Les épidémies dans l’histoire de l’homme, de la peste au SIDA, en collaboration avec Ruffié, Jacques, Paris, Champs Flammarion,1995, chp. 1, 15.

33 Il s’agit, pour ce médecin qui a investi beaucoup de son énergie dans des recherches sur la structure du cerveau, d’un texte inédit qui a fait l’objet d’un séminaire intitulé « Les querelles du cerveau au XVIIIe siècle », à Paris, REHSEISS, le vendredi 7 mai 2004, et d’une communication, notamment, de Georgio Zanchini (Université de Padoue) : « L’encéphalite due à la rage dans un texte inédit de Vincenzo Malacarne (1744-1816) ».

34 Boissier de Sauvages, François, Dissertation sur la nature et la cause de la rage dans laquelle on recherche quels en peuvent être les préservatifs et les remèdes, dans Les chefs d’œuvres de M. de Sauvages ou recueils de dissertations qui ont remporté le prix dans différentes académies… vol I., Lyon, 1770, première éd. 1748, Infection de la salive, 10.

35 Tourtelle, Etienne, Eléments d’hygiène ou De l’influence des choses physiques et morales Sur l’homme, et des moyens de conserver la santé, Troisième édition – vol. I, Paris, octobre 1815, Chap. II ? Des substances alimentaires, 466.

36 Ferrière, Madeleine, Histoire des peurs alimentaires, Du Moyen-âge à l’aube du vingtième siècle, Paris, Seuil, L’Univers historique, 2002.

37 Ibid., 351.

38 Tourtelle, Éléments d’hygiène, 282 à 287.

39 Sous-titre de l’ouvrage évoqué de Friedrich Hoffmann le jeune, docteur à l’Académie royale d’Angers, traduit du latin par Jean-Jacques Bruhier.

40 Lebrun, Jean, Se soigner autrefois. Médecins, saints et sorciers aux XVII° et XVIII° siècles. Paris, Points histoire, 1983, 87. Autre ouvrage, passionnant sur les rapports entre médecins et pouvoir politique : Moulin, Anne-Marie, le médecin du Prince : voyage à travers les cultures, Odile Jacob, 2010.

41 La Mettrie, Julien Offroye de, Ouvrage de Pénélope, ou Machiavel en médecine, par Aletheius Demetrius, Genève, 1748-1750 ; éd. récente : texte revu par Francine Markovits, Paris, Fayard, Corpus des œuvres philosophiques en langue française, 2002

42 Chirac, Pierre, Silva, Jean-Baptiste., Consultations médicinales, Paris, Durand, 1744-1755, XVII, Mémoire, ou lettre du malade dont il s’agissait dans les deux précédentes consultations, 11 juillet 1733.

43 Tissot, Samuel Auguste André David (1728-1797), notamment : Véritable traité sur les habitudes et plaisirs secrets, ou de l’Onanisme chez les deux sexes, dangers et maladies auxquels s’exposent les personnes qui se livrent à cette funeste passion, ainsi que celles qui usent avec excès des délices de l’amour, avec l’indication des moyens à mettre en usage pour en prévenir et arrêter les suites funestes, par Tissot. Nouvelle édition… augmentée de plusieurs chapitres… par C.-T. Morel, Paris, Roy-Terry, 1830.

44 Manustupration, Encyclopédie Diderot, X, 52.

45 Chp. II. Le premier obstacle : l’expérience première.


Pages : 1 2 3 4 5

  • Capture d’écran 2012-02-01 à 17.50.03