Trente ans du Collège : étapes pour un anniversaire.

Fondé en 1983, le Collège international de philosophie fête, cette année, ses trente années d’existence. Institution hors- normes, perpétuellement réinventée à mesure que s’y succédaient des générations de chercheurs, le Collège joue dans la réflexion philosophique actuelle un rôle littéralement crucial – au sens où il est un croisement, entre les univers de l’enseignement et de la recherche, entre la philosophie et les disciplines et domaines qui la jouxtent, entre la philosophie française et sa réception internationale, entre les fgures consacrées de la pensée contemporaine et de jeunes chercheurs attachés à scruter les questions émergentes et les incertitudes de l’avenir. Parce que la pensée française ne saurait se replier sur ses seuls « grands noms », mais est commise à s’inventer un futur, la fdélité du Collège d’aujourd’hui à ses intimidants aînés consiste sans doute à se souvenir d’eux – et à ne pas leur ressembler.

Le croisement, le mouvement : la célébration des trente ans du Collège mettra en avant ces deux dimensions, à travers trois séries d’initiatives. Les détails de celles-ci seront précisées sur le site internet dédié à l’anniversaire du Collège, mais on peut d’ores et déjà en baliser le parcours.


« Intersections » : un livre numérique.


Disponible dès maintenant, téléchargeable gratuitement en format numérique pour iPad, liseuse et ordinateur, et accessible dans trente des lieux où les activités du Collège sont accueillies, ce livre numérique propose au lecteur de revisiter, guidé par des chercheurs actuels du Collège, la mémoire orale que constituent les archives sonores rassemblées depuis trente ans, et où se croisent toutes les « grandes voix » de la philosophie française et internationale. Soixante auteurs ont contribué à l’ouvrage, pour esquisser une cartographie de la philosophie contemporaine (dans ses intersections avec les disciplines et les domaines qui jouxtent son exercice) et retracer les événements – intellectuels et mondiaux – de ces trente années, à travers cet observatoire singulier que constitue le Collège.


Le choix du numérique et du multimédia (que complètera bientôt la traduction des archives sonores en langue des signes) est ici une manière d’articuler le regard sur le passé et l’interrogation sur les conditions actuelles et futures de circulation de la pensée. Tout au long du premier semestre 2013, les lecteurs seront ainsi invités à laisser, par écrit ou en vidéo, les questions qu’aura suscitées le livre, questions auxquelles les directeurs de programme s’efforceront de répondre en vidéo.


« La migration des idées » : un colloque international.

Le 1er juin 2013, le colloque « la migration des idées » se déroulera à Paris. Au centre des débats, l’incidence de la circulation des théories sur leur interprétation et leur enrichisse- ment, et l’effet en retour de la réception intenationale qu’a connue la pensée française des années 70-80, sur la compréhension des oeuvres de Derrida, Foucault, Deleuze, etc. Comment dit-on « french theory » en français ?


« Intersections » : une quinzaine de philosophie.

Du 3 au 16 juin 2013, le Collège organisera le festival « Intersections », en partenariat avec le Palais de Tokyo : durant quinze jours, journées d’études, séminaires, conférences, mais aussi interventions théâtrales et artistiques, attesteront de la variété des recherches menées, et interrogeront les contours du monde à venir : des problèmes écologiques aux nouvelles frontières numériques, aux mutations de l’idéal de santé ou au devenir de la déconstruction.

  • Capture d’écran 2012-02-01 à 17.50.03